< Retour

Ug, Uw, Uf ou encore Sw sont des coefficients qui ne vous disent rien ? Ils sont pourtant très importants pour mesurer l’efficacité thermique et l’isolation de vos ouvertures vitrées. Nous faisons le point sur les différents indicateurs de performance énergétique à connaître pour bien choisir ses fenêtres.

A quoi servent les coefficients thermiques ?

Les coefficients d’isolation thermique servent à mesurer la capacité de vos ouvertures à isoler thermiquement la maison mais aussi à laisser passer la chaleur du soleil et à apporter de la clarté à l’intérieur du logement. Ils permettent de choisir une fenêtre, une porte-fenêtre, une baie vitrée ou une porte d’entrée en fonction de ses besoins spécifiques.

Ainsi les coefficients U expriment un résultat en watt et évaluent l'énergie perdue par mètre carré et par degré Kelvin, représentant la différence de température entre l'intérieur et l'extérieur.

Les coefficients associés au vitrage

Pour mesurer la capacité du vitrage seul à transmettre les rayonnements du soleil à l’intérieur, donc sa transparence, on utilise le coefficient TL. Plus il est élevé, plus le vitrage transmet le rayonnement solaire.

Le coefficient Ug servira quant à lui à mesurer l’isolation thermique du vitrage : plus il est bas, plus le vitrage est isolant. En général, ils sont inversement corrélés et plus une fenêtre est isolante, plus elle est opaque.

Le coefficient thermique associé au châssis de la fenêtre

C’est le coefficient Uf qui mesure la transmission thermique du châssis, c’est à dire des cadres ouvrants et dormants de la fenêtre. Le coefficient thermique d‘une fenêtre alu était auparavant moins bon que le coefficient d’isolation thermique d‘une fenêtre en PVC, matériau le plus isolant, mais les fenêtres en alu disposent aujourd’hui de technologies qui concurrencent le PVC, notamment grâce à des mécanismes de rupture de pont thermique. Plus il est bas, moins il y a de déperditions.

Le coefficient thermique de la porte d’entrée se mesure avec Ud.

Les coefficients thermiques associés à la globalité de la fenêtre

Ce sont les principaux indicateurs à vérifier lorsque l’on installe de nouvelles fenêtres.

Le coefficient d’isolation thermique Uw mesure la performance de la fenêtre ou de la baie vitrée dans sa globalité, comprenant vitrage et châssis. Plus il est faible, plus la fenêtre est bien isolée.

Le coefficient Sw mesure quant à lui la transmission solaire de la fenêtre et est compris entre 0 et 1 : plus on se rapproche de 1, plus vous profiterez de la chaleur solaire.

Le coefficient thermique de la fenêtre pour bénéficier d’un crédit d'impôt ou d’une prime à la rénovation en remplaçant les simples vitrages d’une fenêtre, porte-fenêtre ou baie vitrée par des doubles vitrages est un Uw ≤ 1,3 W/m².K avec un coefficient de transmission solaire Sw ≥ 0,3 ou Uw ≤ 1,7 W/m².K et Sw ≥ 0,36 (Uw ≤ 1,5 W/m².K et Sw ≤ 0,36 pour les fenêtres de toit).

Les coefficients associés au volet

L’isolation thermique des volets se calcule avec le Delta R, soit la résistance thermique additionnelle. Il mesure donc la performance thermique du volet et plus il est élevé, plus le volet sera isolant.

Un volet roulant performant à coefficient thermique faible permet donc d’améliorer le Uw de votre fenêtre : on calcule alors le Uws pour calculer la performance thermique volet fermé ou le Ujn pour évaluer l’isolation volet ouvert le jour et fermé la nuit : Ujn = (Uws + Uw) /2.

 

Vous avez des questions sur l'isolation de nos produits ? Contactez-nous pour en savoir plus !

Besoin de plus de conseils ?

Bien choisir sa fenêtre PVC

Le PVC est le matériau qui présente le meilleur rapport qualité/prix ! Personnalisable à l’infini, i...

Découvrir

Bien choisir sa baie vitrée à galandage

Pour une maison plus lumineuse, troquez vos menuiseries étroites contre de larges baies vitrées coul...

Découvrir

Choisir ses volets battants

Découvrez nos volets battants en aluminium ou PVC, des volets à personnaliser avec de nombreuses cou...

Découvrir