< Retour

Les volets roulants sont un moyen très efficace d’améliorer l’efficacité énergétique de vos parois vitrées. Isolants, ils sont également plus maniables que des volants battants. Aujourd’hui, les volets roulants électriques se déclinent en version solaire, afin d’économiser en énergie et de miser sur des équipements durables et écologiques. Comment installer un volet solaire ? Quelles sont les aides dont vous pouvez bénéficier ? Nous entrons dans les détails ici.

Combien coûte un volet roulant solaire ?

Un volet roulant solaire coûte un peu plus cher qu’un volet électrique traditionnel mais vous permettra de bénéficier d’économies d’électricité quotidiennes. Le prix d’un volet roulant solaire est de 1 115 € pour un volet roulant solaire sur-mesure de rénovation RénoLight 120 cm x 135 cm, avec lames aluminium double paroi 42 mm.

En rénovation, un volet solaire sur-mesure est une solution facile à installer puisque l’on supprime l’étape de raccordement électrique. C’est ainsi une excellente option à envisager comme alternative à des volets roulants électriques classiques. Côté confort, les volets solaires peuvent être équipés au choix de capteurs intégrés ou déportés, qui fonctionnent parfaitement par temps nuageux. Si vous changez vos fenêtres en simple vitrage pour du double-vitrage, vous avez tout intérêt à les équiper de volets électriques solaires puisque vous bénéficierez d’aides à la rénovation énergétique.

La TVA applicable sur les volets roulants solaires

La TVA sur les volets roulants solaires est minorée à 5,5 % et permet d’encourager l’installation de fermetures performantes et isolantes.
Pour en profiter, vous devrez confier la pose à une entreprise labellisée RGE dans le cadre de la rénovation d’un logement construit depuis plus de deux ans, et respecter un coefficient thermique R > 0,22 m2.K/W

Le crédit d’impôt et Ma prime Rénov’ pour l’achat de volets roulants solaires

Le CITE a laissé place à Ma Prime Rénov’ en 2021 mais le crédit d’impôt pour l’installation de volets roulants électriques est maintenu pour les personnes handicapées et âgées sous conditions, à hauteur de 25 % des dépenses, et plafonné à 5 000 € pour une personne seule, 10 000 € pour un couple. Dans ce cas, le volet roulant solaire est déductible des impôts.

Dans les autres cas, c’est Ma Prime Rénov’ qui vient se substituer au crédit d’impôt, en offrant une aide de l’état pour les volets roulants solaires comprise entre 39 € et 179 € par équipement (prime + CEE), dans le cadre de l’isolation des parois vitrées en simple vitrage. Si vous envisagez des travaux plus importants de rénovation, Ma Prime Rénov’ propose des forfaits rénovation globale jusqu’à 14 000 € (prime + CEE) ainsi que des bonus Basse Consommation et Sortie de passoire (jusqu’à 1 500 €).
Dans tous les cas, vous devrez confier vos travaux à une entreprise labellisée RGE pour en profiter, une certification garantissant la qualité des professionnels sélectionnés.

N’hésitez pas à faire réaliser des devis auprès d’une entreprise RGE comme Storistes de France pour le changement de vos menuiseries par des modèles performants équipés de volets solaires. Et n’oubliez pas qu’en combinant les travaux d’isolation et d’amélioration énergétique, les aides sont plus généreuses et peuvent financer une grande partie de votre chantier.

Les autres aides financières pour installer vos volets roulants solaires

> L’éco-prêt à taux zéro

Vous pouvez bénéficier de cet éco-prêt si vous remplacez au moins la moitié des fenêtres et portes-fenêtres en simple vitrage et que vous installez des volets performants énergétiquement.
L’éco-PTZ vous permet de profiter d'un montant maximal de 30 000€ à rembourser sur 10 ans.

> Les subventions de l’ANAH

S’adressant aux ménages modestes, les subventions de l'ANAH offrent un remboursement pouvant aller jusqu'à 50 % du coût des travaux d'installation des volets roulants. Ces aides sont destinées aux propriétaires de bâtiments de plus de 15 ans.

> Aide des caisses de retraites

Une aide d’un montant maximum de 35 000 € peut être versée au titre de la motorisation de vos volets roulants. Elle dépendra du montant des travaux et des revenus des personnes occupant le foyer. Vous pouvez contacter votre caisse de retraite pour connaître ses modalités.

Besoin de plus de conseils ?

Quelle fenêtre pour quelle pièce ?

Chez Storistes de France, la fenêtre n’est pas un simple rectangle blanc vitré. Elle participe à emb...

Découvrir

Bien choisir son volet roulant

Les volets roulants motorisés sont la solution idéale pour relooker votre façade tout en vous apport...

Découvrir

Bien choisir ses persiennes

Embellissez votre maison en remplaçant vos volets en bois abîmés des persiennes en aluminium ou en P...

Découvrir