Découvrez les nouvelles tendances pour habiller vos fenêtres

Cliquez ici
< Retour

Dorénavant pièce de vie à part entière, la véranda est de plus en plus convoitée par les Français depuis la crise sanitaire. Loin d’être une annexe de la maison, elle se vit aujourd’hui toute l’année, été comme hiver, grâce à des matériaux isolants de qualité. Mais qu’en est-il du crédit d’impôt pour la rénovation de la véranda ? Rénover sa véranda ne donne plus lieu à des réductions d’impôt mais des aides importantes à l’isolation de la véranda existent et peuvent vous permettre d’alléger la facture de vos travaux. Explications.

Comment en bénéficier ?

Pour isoler votre véranda, il faudra en priorité remplacer de simples vitrages par des modèles isolants en double-vitrage et de bonne performance thermique. Des volets roulants et des stores extérieurs de toit adaptés permettront en outre de renforcer l’isolation de la pièce. 

Pour vous aider dans les dépenses de vos travaux, il existe une multitude d’aides à la rénovation énergétique de votre véranda. Elles facilitent vos travaux d’isolation pour réduire vos dépenses énergétiques comme votre facture de chauffage. En remplacement du crédit d’impôt pour la véranda, certaines aides sont établies sous conditions de ressources, d’autres accessibles à tous.

Ma Prime Rénov’ et les Certificats d’Économie d’Énergie

Ouverte à l’ensemble des propriétaires, Ma Prime Rénov’ permet d’obtenir jusqu’à 100€ par équipement dans le cadre du remplacement des fenêtres, cumulables avec les CEE. Des bonus sortie de passoire (jusqu’à 1500€), bâtiment basse consommation (jusqu’à 1500€) et rénovation globale (jusqu’à 7000€) sont également mis en place pour diminuer vos dépenses.

MaPrimeRénov’ Sérénité offre jusqu’à 30 000€ de financement pour les ménages modestes et très modestes. Cumulables avec MaPrimeRénov’, les CEE permettent d’obtenir jusqu’à 79€ d’aide par équipement, pour des vitrages venant en remplacement de l’existant, et respectant les conditions suivantes : le coefficient de transmission surfacique Uw et le facteur solaire Sw sont Uw ≤ 1,3 W/m2.K et Sw ≥ 0,3 ou Uw ≤ 1,7 W/m2.K et Sw ≥ 0,36

Dispositif coup de pouce : "Rénovation performante d'une maison individuelle"

Ouvert à tous les propriétaires de maisons individuelles et cumulable avec MaPrimeRénov’ et l’éco-PTZ, ce coup de pouce concerne les travaux de rénovation énergétique globale qui permettent d'atteindre une baisse de consommation annuelle en énergie sur les usages chauffage, refroidissement et production d’eau chaude d’au moins 55 %. Cette aide varie selon le montant des travaux et les ressources.

Quel est le montant du crédit d’impôt? 

S’il n’existe plus de crédit d’impôt à proprement parler, vous pouvez en revanche obtenir jusqu’à 179€ par fenêtre ou porte-fenêtre dans le cadre du remplacement de parois en simple vitrage. 

Cette aide est dégressive selon vos ressources mais d’autres systèmes, comme le bonus rénovation globale ou sortie de passoire permettent d’inclure la rénovation de votre véranda dans des travaux plus larges, et ainsi financer jusqu’à 14000€ de travaux pour les revenus moyens ou 10500€ pour les revenus les plus élevés (Ma Prime Renov cumulée aux CEE).

Comment faire la demande ? 

Si vous souhaitez faire une demande d’aide pour l’isolation de votre véranda, vous pouvez vous adresser aux conseillers France Renov, un service public. Ils vous aideront à mutualiser vos travaux pour bénéficier du maximum d’aides à la rénovation.

Les dossiers MaPrimeRénov’ peuvent être réalisés en ligne ici.
Les CEE sont proposés par la plupart des fournisseurs d’énergie et des grands groupes.

Enfin, Storistes de France vous accompagne bien sûr dans vos démarches de travaux d’isolation et est labellisée RGE, ce qui vous garantit à la fois la qualité et le sérieux du travail mais aussi la comptabilité des travaux effectués par Storistes de France avec les aides de l’État. N’hésitez pas à contacter le professionnel Storistes de France près de chez vous afin qu’il vous accompagne dans votre projet et dans l’obtention des aides et crédits d’impôt appropriés.